Cet après-midi, comme chaque dimanche avant l’élection présidentielle, l’association Anticor s’installe place Bellecour. Sous la statue du monarque Louis XIV, un concert de casseroles signifie aux élu.e.s de la République qui profitent de leurs fonctions à diverses fins qu’ils ne sont pas dignes du mandat qui leur a été confié par les électeurs et électrices.

L’association a défini une charte éthique avec 10 engagements qu’elle estime indispensables de la part des candidats à l’élection Présidentielle de 2017.

Citoyenne, je signe cette charte.
Elue députée, je m’engage à agir en accord avec deux principes essentiels pour moi :
– celles et ceux qui écrivent la loi ne sont pas « au dessus » des lois et doivent répondre à tout moment de leurs actes ;
– ignorer la stricte séparation des pouvoirs entre exécutif, législatif et judiciaire revient à porter une atteinte grave à la démocratie représentative