Ambiance électorale ce matin au marché de la Duchère.
Supporters pro-Macron d’un côté, partisans pro-Mélenchon de l’autre. L’inversion du calendrier électoral plaçant les élections présidentielles avant les législatives est vraiment venue renforcer l’hyper présidentialisation de notre système démocratique.
Pour autant et malgré ce contexte, je continue à mener campagne inlassablement en vue des législatives de juin qui seront déterminantes car qui que soit le-la Président-e élu-e en mai prochain, il-elle n’aura pas de majorité stable à l’Assemblée…

Parallèlement au marché, nous nous sommes joints à un petit groupe de Lyonnais qui visitaient la Duchère, guidés par un habitant … du 1er